Le KALARI KOVILAKOM n'est pas un centre ayurvédique comme les autres. A tel point que sur les 18 chambres du palais, la majorité sont réservées un an à l'avance par les curistes qui l'ont découvert.

Si donc vous pouvez obtenir une réservation - suffisamment à l'avance - vous ferez partie des privilégiés qui goûtent l'ayurveda dans l'extrême rigueur de sa science, mais aussi dans le luxe et la beauté d'un palais authentique et hors du temps.

Ici, pas de concessions aux addictions, au stress, aux pollutions diverses auxquelles nous nous sommes trop bien habutués. On pourrait comparer le KALARI KOVILAKOM à un ashram de luxe, ou à un hôtel-monastère, à ceci près qu'il n'y a aucune allusion à la religion, aucun discours prosélyte ou sectaire, on y vient pour se régénérer ou pour se soigner.

Si l'on peut considérer que les règles de la cure sont très strictes (pas de téléphone portable, pas de télévision, pas de journaux, pas d'ordinateur, pas de chaussures hormis les tongs du centre, pas de sorties, anonyma, etc...), ce ne sont en fait que des moyens mis à votre disposition pour mieux déconnecter et vous retrouver avec vous-même, c'est aussi une certaine garantie de ne pas être pollué par l'agitation éventuelle d'autres curistes. Le silence est ici sacralisé, en même temps que l'attention à votre inattention. Le programme est chargé et minuté : lever tôt, yoga, soins, méditation, soins, etc.... Il y a des horloges un peu partout. Tout le monde est habillé de la même manière, en peignoir ou en kurta blancs (un peu comme pour les cures thermales) et la communication est dans le ressenti plus que dans le bavardage.

Les effets sont spectaculaires - tant pour les gens qui souffrent d'arthrite, de psoriasis, d'insomnies, ou autre - que pour ceux qui n'ont pas de pathologies avérées, ce qui explique la fidélisation dès la fin de la première cure (14 jours minimum).

Nulle plage de sable blanc, ni piscine, seulement la nature avec les montagnes dans le fond, une nourriture sobre sous contrôle médical, (comme les soins), yoga, méditation, solitude introspective, paix de l'âme et du corps. (Il est d'ailleurs préférable de venir seul plutôt qu'en couple), mais un espace intérieur à découvrir sans l'usage de l'intellect.

C'est un investissement santé exceptionnel, à condition de s'attendre à un certain lâcher prise incontournable...

G.B. Octobre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 KALARI KOVILAKOM

 

Accueil AYURVEDA BOOKING Accueil Ayurveda Voyages